Servir pour changer des vies : l’enjeu de l’insertion sociale

Une vente d’outils de jardin est organisée auprès du public par les Rotary clubs Angers et Angers Ralliement. Le résultat de cette opération est alloué à des projets d’insertion de jeunes en grande difficulté sociale.

Texte par Christophe Courjon, tiré de Rotary Mag

Par différentes voies, les Rotary clubs interviennent afin de faciliter l’insertion sociale de personnes en grande difficulté. Qu’il s’agisse d’individus plongés dans la précarité, de réfugiés ou de migrants, des solutions concrètes sont proposées afin que des personnes marginalisées accèdent à une vie empreinte de dignité.

Si le Rotary n’a pas vocation d’être une organisation caritative, il est à l’écoute de la société et agit pour son progrès. Sensibles aux signes de paupérisation, les Rotariens apportent leur concours afin de s’attaquer aux causes de l’exclusion sociale, et développent des projets afin de maintenir dans le circuit économique les personnes aidées.

Lire la suite

Que feriez-vous : choix de projet de club 

Responsable Actions de votre club, vous organisez une discussion lors de votre réunion hebdomadaire sur les actions que votre club doit planifier pour l’année à venir. Les membres de longue date mentionnent que vous organisez déjà une collecte de fonds annuelle au profit d’une banque alimentaire locale et qu’ils aimeraient poursuivre cette tradition. Cependant, votre club compte plusieurs nouveaux membres depuis l’année dernière qui sont enthousiastes à l’idée d’un projet plus concret, tel que la préparation et la distribution de repas aux habitants dans le besoin. Que feriez-vous ?

Les Rotary clubs de Lviv trouvent force et espoir dans la solidarité

Par Orest Semotiuk, responsable Relations publiques du Rotary club de Lviv International et membre de la commission Relations publiques du district 2232.

La matinée du 24 février a commencé à peu près comme d’habitude. Je me suis réveillé, j’ai fait un jogging et j’ai pris mon petit-déjeuner. Mais pendant ce dernier, j’ai entendu à la radio que les bombes russes tombaient sur mon pays, l’Ukraine.

Lire la suite

Faire évoluer le Rotary

Par K. V. Mohan Kumar, président fondateur du Rotary club de Bangalore Prime (Inde)

Le Rotary est en constante évolution. Le changement est en effet essentiel pour rester pertinent, comme l’affirme Paul Harris dès 1935 dans sa célèbre citation : « Le monde change, nous devons changer avec lui. L’histoire du Rotary devra être écrite et réécrite ». De nombreux facteurs contribuent à ce changement au Rotary : 

Lire la suite

La solidarité est le moteur du volontariat au Brésil

Felipe (chemise blanche, coin gauche), bénévole à l’Institut Eye on the Future en 2016 par les clubs Rotaract Jaçanã et Rotaract Freguesia do Ó.

Par Aurea Santos, spécialiste de la communication au bureau du Rotary International au Brésil.

La solidarité est le principal facteur qui pousse les Brésiliens à s’engager dans le bénévolat. C’est ce que révèle l’enquête sur le bénévolat au Brésil en 2021, qui analyse les données relatives au bénévolat dans le pays de 2011 à l’année dernière. Dans l’enquête, 74 % des répondants ont indiqué que la solidarité était une raison d’exercer une activité volontaire.

Lire la suite

Des Anciens du Youth Exchange forment un nouveau club

Par Fernando Pinto Nercelles, membre du Rotary club Pehuén de Las Condes (Chili) et responsable Anciens et Bourses de la paix de district.

Les deux dernières années ont été particulièrement difficiles pour les membres du Rotary, notamment pour ceux qui occupent des postes de dirigeants dans leurs clubs ou districts.

La commission Anciens de mon district, que je dirige depuis quelques années, a travaillé sur l’implication de nos Anciens par une approche traditionnelle : par un contact individuel et au cas par cas. C’était intéressant, mais insuffisant.

Lire la suite

Entretien avec le rédacteur en chef du magazine Rotary en Ukraine 

Mykola Stebljanko

Note de la rédaction : Le conflit en Ukraine a déplacé des millions de personnes et a créé une crise humanitaire dans toute l’Europe. Voici un entretien réalisé en mars 2022 entre le magazine Rotary et Mykola Stebljanko, rédacteur en chef du magazine Rotary en Ukraine.

Quelle est votre situation ?

Je vis maintenant à Odessa. C’est la troisième ville la plus peuplée du sud-ouest de l’Ukraine et un port important sur la mer Noire. Il n’y a pas encore d’activité militaire ici, mais nous vivons sous la menace constante des bombes et des missiles. Souvent, les sirènes nous alertant de raids aériens nous réveillent au milieu de la nuit. Nous devons alors nous lever et nous cacher dans un endroit sûr. Dans mon appartement, l’endroit le plus sûr est la salle de bain, alors on se serre les uns contre les autres et on y passe le reste de la nuit. Nous avons connu quelques attaques de roquettes, mais la plupart du temps, c’est un endroit sûr. 

Lire la suite

Pourquoi « Un membre = Un invité » nous concerne personnellement

Par MaryJane Shackelford, gouverneure (Rotary club de Zanesville Daybreak), Jenny Stotts, responsable Effectif de district (Rotary club d’Athens Sunrise) et Matt Wideman, coordinateur Un membre = un invité (Rotary club de Lancaster) 

Pourquoi est-on membre du Rotary ? Pour beaucoup d’entre nous, la réponse est que nous sommes désireux d’aider autrui ou de nouer des amitiés. Mais pourquoi est-ce important pour nous ? C’est en grande partie une question personnelle et l’histoire de chaque personne est unique. C’est pourquoi nous avons constaté que les meilleurs efforts en matière d’effectif doivent commencer par l’aspect personnel.

Lire la suite

Communiquer sur le Rotary est l’affaire de tous

Propos recueillis par Christophe Courjon, tiré du Rotary Mag

Au-delà d’un savoir-faire pour mener à bien des projets d’intérêt public, les Rotary clubs doivent s’employer à un savoir-faire pour communiquer efficacement auprès de la communauté tout entière. L’ancien gouverneur Jean-Jacques Titon, spécialiste des ressources humaines et du coaching, est le coordinateur de l’Image publique de la zone 13 du Rotary International*. Il nous livre son point de vue sur une communication externe du Rotary adaptée aux temps présents et à venir.

Lire la suite