Les membres du Rotary se mobilisent contre la polio

Michel Porhel, membre du Rotary club de Laval Ambroise Paré lors du Marathon des Sables en 2019

L’éradication de la polio est l’un de nos efforts les plus anciens et les plus importants. Avec nos partenaires, nous avons contribué à vacciner plus de 2,5 milliards d’enfants contre la polio dans 122 pays, nous avons réduit le nombre de cas de polio de 99,9 % dans le monde et nous continuerons tant que nous n’aurons pas éradiqué la maladie pour de bon.

Tout ce dont vous avez besoin pour avoir un impact est une idée, et les initiatives individuelles sont aussi importantes. Découvrez comment les membres du Rotary se mobilisent cette année dans la lutte pour l’éradication de la polio.   

France : Marathon des sables

Michel Porhel, du Rotary club de Laval Ambroise Paré, a couru le Marathon des Sables en 2019 en portant haut les couleurs d’En finir avec la polio. Fort de ce succès lui ayant permis de sensibiliser à l’éradication de la polio et au Rotary, mais aussi de lever 5 000 €, il se lance à nouveau dans l’aventure en 2023.

Il s’élancera donc le 21 avril pour 240 km de course à pied en autosuffisance alimentaire dans le désert Sud-marocain. Et son objectif de levée de fonds est encore plus ambitieux puisque, au-delà de ses propres efforts de communication, il invite des sponsors à s’engager à ses côtés et reversera l’intégralité de leur participation à En finir avec la polio.

Le district 1650 et son club sont derrière lui et nous le suivrons bien sûr dans son périple pour le soutenir jusqu’à la ligne d’arrivée.

Australie : en train contre la polio

À l’occasion de la Journée mondiale contre la polio, le 24 octobre, Mark et Dave Anderson, un duo père-fils dynamique du Rotary club de Beecroft, parcourront l’ensemble du réseau ferroviaire de Sydney en une seule journée —visitant ainsi plus de 189 gares — dans le but de sensibiliser l’opinion publique et de récolter un million de dollars pour En finir avec la polio.

Cela fait déjà quatre ans qu’ils relèvent ce défi et on ainsi levé plus de 450 000 dollars pour En finir avec la polio.

Comment s’impliquer à leurs côtés :

Leur objectif cette année est de lever 200 000 dollars.

Japon : bus décorés

Le district 2630 a travaillé avec des transporteurs locaux pour décorer des bus aux couleurs d’En finir avec la polio et sensibiliser le public à l’éradication de la maladie. Les bus reprennent le rouge, la couleur principale  du logo En finir avec la polio, le violet, celle symbolique de la vaccination contre la polio (la couleur de l’encre utilisée sur les doigts des enfants qui ont été vaccinés), ou le jaune, comme les gilets portés par les agents de santé. En plus d’En finir avec la polio écrit en lettres majuscules vers l’entrée du bus, un message appelant à l’action est décoré de façon très colorée. Les bus, affichant l’enthousiasme du gouverneur et d’autres responsables de district, traversent ainsi de nombreuses villes.

République de Corée : marcher contre la polio

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle mène à la cathédrale du même nom  en Espagne. Hwamun Park, membre du Rotary club d’Incheon Sinsegae, a parcouru de nombreuses fois ce chemin avec un drapeau « En finir avec la polio ».

Passionnée de randonnées, cette destination figurait depuis longtemps sur sa liste. Lorsqu’elle a fait part de son projet à un ami Rotarien, celui-ci l’a encouragée à y aller avec un drapeau En finir avec la polio en lui promettant qu’il ferait don d’un dollar par kilomètre parcouru au Fonds Polio Plus. Elle a pensé que c’était une idée brillante.  

De mai à juillet, Mme Park a parcouru la région avec le drapeau et a rencontré de nombreuses personnes. Certains se sont montrés intéressés, d’autres connaissaient le Rotary et d’autres encore lui ont demandé si elle était médecin. À chaque fois, elle a expliqué ce qu’était la polio et les efforts du Rotary pour y mettre fin. « Intégrer les initiatives du Rotary à ce que l’on veut faire dans la vie, c’est ainsi que vivent les Rotariens », affirme-t-elle.

Autriche : un ultracycliste autrichien lève 1,2 million de dollars pour la polio

11 jours, 6 heures et 45 minutes — c’est le temps qu’il a fallu à Kurt Matzler, membre du Rotary club d’Innsbruck-Goldenes Dachl, pour parcourir les presque 5 000 km séparant la côte Ouest et la côte Est des États-Unis lors de la Race Across America en juin. Il a terminé sixième parmi les participants individuels en parcourant un dénivelé de 53 340 m, rencontrant des températures de 50 degrés dans le désert de Mojave et ne s’accordant que 4 heures de repos quotidien.

L’« ultracycliste », qui a déjà effectué plusieurs fois la même course en équipe, a eu cette fois-ci un parcours particulièrement difficile puisque des incendies de forêts l’ont obligé à un long détour, les Rocheuses étaient particulièrement froides et humides, et il a connu de nombreux problèmes mécaniques. L’effort en valait néanmoins la peine : le Race Across America End Polio Challenge lui a cette année permis de récolter 1,2 million de dollars pour l’éradication de la polio.

Les Rotary clubs du monde entier sont encouragés à afficher leur soutien et celui de leurs membres à l’éradication de la polio en s’inscrivant sur https://www.endpolio.org/fr/register-your-event

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s