Entretien avec le rédacteur en chef du magazine Rotary en Ukraine 

Mykola Stebljanko

Note de la rédaction : Le conflit en Ukraine a déplacé des millions de personnes et a créé une crise humanitaire dans toute l’Europe. Voici un entretien réalisé en mars 2022 entre le magazine Rotary et Mykola Stebljanko, rédacteur en chef du magazine Rotary en Ukraine.

Quelle est votre situation ?

Je vis maintenant à Odessa. C’est la troisième ville la plus peuplée du sud-ouest de l’Ukraine et un port important sur la mer Noire. Il n’y a pas encore d’activité militaire ici, mais nous vivons sous la menace constante des bombes et des missiles. Souvent, les sirènes nous alertant de raids aériens nous réveillent au milieu de la nuit. Nous devons alors nous lever et nous cacher dans un endroit sûr. Dans mon appartement, l’endroit le plus sûr est la salle de bain, alors on se serre les uns contre les autres et on y passe le reste de la nuit. Nous avons connu quelques attaques de roquettes, mais la plupart du temps, c’est un endroit sûr. 

La plupart des combats se concentrent désormais autour de Kiev, la capitale de l’Ukraine, et de Kharkiv. Plus d’une douzaine de villes plus petites sont également attaquées. La ville de Marioupol, dans le sud-est de l’Ukraine, est assiégée. Plus de 2 500 civils y sont morts et près de 400 000 personnes y sont piégées. L’armée russe empêche quiconque de s’échapper. Beaucoup sont privés d’électricité, d’eau et de chauffage. 

Que se passe-t-il pour les Rotary clubs en Ukraine ? 

On compte 62 Rotary clubs en Ukraine. Pour l’instant, seul celui de Kherson a suspendu ses réunions en raison de la prise de contrôle de la ville par l’armée russe. J’ai récemment été en contact avec un Rotarien de cette ville et aucun n’a pu s’échapper. Ils sont piégés dans la ville. Ils ne se retrouvent plus, ni ne montent d’actions par crainte pour leur sécurité. Notre gouverneur de district a cependant pu envoyer une lettre de soutien à tous les Rotariens de Kherson.  

D’autres Rotary clubs continuent de fonctionner et font de leur mieux pour monter des actions. Nous avons créé une commission spéciale pour coordonner l’aide. Chaque club y a un représentant et nous nous réunissons en ligne deux fois par jour pour discuter des problèmes auxquels nos clubs sont confrontés. 

Quel genre d’actions de secours les clubs ukrainiens montent-ils ?    

Nous montons des actions dans trois domaines :  

  • Venir en aide aux hôpitaux, où sont soignés un grand nombre de civils blessés. Ils ont un besoin urgent de fournitures médicales. Nous avons donc ouvert un compte spécial et avons reçu environ 100 000 dollars de Rotary clubs et de districts du monde entier. Nous avons déjà acheté et distribué des médicaments et des équipements. Nous avons également eu deux subventions Secours en cas de catastrophe approuvées.  
  • Coordonner l’aide humanitaire. Les Rotary clubs et les districts envoient de l’aide humanitaire par camions, bateaux et avions. Nous sommes en train de reconstruire les centres humanitaires du Rotary le long des frontières de l’Ukraine avec la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie et la Roumanie. Ils ont reçu tous les articles et les ont expédiés dans nos villes. Nous disposons ensuite de différents centres à l’intérieur de l’Ukraine, près des régions frontalières, où les Rotariens distribuent cette aide humanitaire dans les villes qui en ont un besoin urgent. La plupart des articles sont des vêtements, de la nourriture et des médicaments. 
  • Aider les familles des Rotariens qui veulent quitter le pays. Nous avons reçu de nombreuses demandes de Rotariens d’Europe et d’Amérique qui souhaitent accueillir les membres de notre famille et nos proches.    

Pourquoi ne quittez-vous pas l’Ukraine ? 

Je suis déjà un réfugié. J’ai vécu à Simferopol, la capitale de la Crimée, pendant 40 ans. Mais en 2015, j’ai dû quitter ma ville natale à cause de l’annexion par la Russie. Ma femme, Olga, et moi avons donc déménagé à Odessa. Nous pensions que notre déménagement en Ukraine nous permettrait d’être en sécurité. Lorsque les gens nous demandent pourquoi nous ne voulons pas quitter Odessa et l’Ukraine, je réponds toujours que nous avons été forcés de quitter notre patrie une fois en 2015. Nous ne voulons pas quitter notre pays à nouveau. Nous sommes des Ukrainiens et nous aimerions rester en Ukraine. 

Quel est votre message pour les Rotary clubs du monde entier ? 

Au nom des Rotariens d’Ukraine, j’aimerais dire un grand merci à tous nos camarades Rotariens qui nous sont venus en aide. Cela est important pour nous en cette période difficile de l’histoire de notre pays. Dans le même temps, j’aimerais aussi appeler les Rotariens à faire pression sur leurs gouvernements et à faire pression pour la paix. Nous sommes reconnaissants envers nos amis du monde entier qui nous aident.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s