Des enfants qui s’entraident

Par Dickson Ntwiga, conseiller technique de la Fondation et administrateur du bureau du Rotary au Kenya

En mai 2020, alors que les cas de COVID-19 étaient en hausse au Kenya, nous, les Rotariens du Rotary club de Meru, avons décidé de tendre la main au groupe le plus vulnérable de notre communauté : les enfants des rues du comté de Meru. Le Kenya venait de recenser 758 cas de Covid-19, avec 42 décès et 284 guérisons. Les mesures de contrôle mises en place pour limiter la propagation du virus avaient été importantes. Les écoles et les universités avaient fermé, et les prix de l’alimentation augmenté d’au moins 50 %.

Nous devions passer à l’action.

Des enfants que nous avons aidés venaient de zones limitrophes des comtés d’Isiolo et de Samburu, régions qui avaient été gravement touchés par des invasions de sauterelles. Plus de 300 enfants se sont ainsi retrouvés sans domicile fixe, livrés à eux-mêmes dans les rues de Meru, sans aucune aide du gouvernement.

Même avant la pandémie, les conditions de vie des enfants des rues étaient désastreuses. Ils étaient regroupés en quatre catégories :

  • Les enfants qui vivent et travaillent dans la rue, vivant en groupe dans des abris de fortune ou des ruelles dangereuses.
  • Les enfants qui travaillent dans la rue la journée mais rentrent chez eux le soir.
  • Les enfants qui se retrouvent épisodiquement sans domicile fixe, par exemple le soir, le week-end et pendant les vacances scolaires.
  • Les enfants dont les parents sont également sans domicile fixe.

Action conjointe et résultats

C’est dans ce contexte que les Rotariens et les Rotaractiens de Meru, en partenariat avec les clubs de Grantham Kesteven, de Lincoln Lindum, de Middleton, de Sittingbourne Invicta, de Guildford Chantries, de Northampton, de Kimbolton Castle, de St. Neots St. Mary’s, de Sleaford au Royaume-Uni et d’Oakville Ontario au Canada, ont décidé de passer à l’action pour soulager la souffrance de ces enfants sans domicile.

« Je ne pouvais me résoudre à ce que ces enfants des rues meurent de faim », explique Karen Kinya, l’une des Rotaractiennes qui a aidé à la préparation et à la distribution de nourriture.

« Aujourd’hui plus que jamais, ils ont besoin de mon aide — une occasion pour moi de mettre en pratique les valeurs du Rotary… Servir d’abord. »

Nous avons acheté des denrées alimentaires au marché pour environ 112 dollars américains et nous avons ensuite préparé des repas à l’orphelinat Cloverleaf, que j’ai fondé en 2014. Les enfants de cet orphelinat ont fait un travail incroyable pour nous aider. Ils ont mis la main à la pâte pour préparer, cuisiner et emballer des repas pour des enfants en détresse, « des enfants qui aident des enfants ». Grâce à nos efforts, plus de 88 000 repas ont été servis à 300 enfants des rues de Meru.

Le gouvernement du comté de Meru souhaitait aussi participer à notre action. Ainsi, sur les 300 jeunes sans domicile fixe que nous avons aidé, 150 ont été recrutés dans un programme public visant à sensibiliser et à offrir une formation professionnelle aux enfants des rues. Les premiers diplômes ont d’ailleurs été remis par le gouverneur du comté de Meru, Kiraitu Murungi, le 11 février 2021.

Et ainsi que le confie Jacqueline, ancienne enfant des rues, l’action ne se résumait pas à uniquement à fournir de la nourriture : « Chaque soir, lorsque les Rotariens venaient nous apporter de quoi manger, cela me donnait l’envie de devenir l’un d’entre eux et l’espoir de réaliser mon souhait de devenir policière. Mais pour l’instant, je suis reconnaissante envers ces Rotariens de m’aider à survivre en me permettant d’avoir au moins un repas par jour. »

Cliquez ici pour plus d’informations sur les actions de notre club.

Co-auteurs de l’article : Caroline Newton, Richard Pennell, Joy Mwenda.

Photos avec l’aimable autorisation de Kelvin Mwenda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s