Un événement qui réunit des diplômés de la paix du Rotary et des lauréats du prix Nobel de la paix

Par Summer Lewis, diplômée des Centres du Rotary pour la paix et coordinatrice du partenariat Rotary – Institut pour l’économie et la paix.

Nous n’avons pas souvent l’occasion de passer la Journée internationale de la paix, le 21 septembre, entouré de plus de 30 lauréats du prix Nobel de la paix et de 1 200 artisans de la paix. Mais grâce à mon réseau d’anciens étudiants des Centres du Rotary, j’ai pu en faire l’expérience et réunir 30 Rotaractiens, Rotariens et étudiants des Centres du Rotary pour la paix des États-Unis, du Mexique et de Colombie au 17e Sommet mondial des lauréats du prix Nobel de la paix.

Lauren Coffaro, diplômée de la paix et directrice des programmes mondiaux de la Fondation PeaceJam, et moi-même nous sommes rencontrées en 2014 et avons repris contact lors de la convention du Rotary à Hambourg (Allemagne). Son organisation met en relation les lauréats du prix Nobel de la paix avec les jeunes, et elle a mentionné que le Sommet des lauréats du prix Nobel de la paix se tenait à Mérida (Mexique), près de chez moi. Elle m’y a conviée, ainsi que les participants aux ateliers sur la paix positive du Rotary et de l’Institut pour l’économie et la paix (IEP). C’était l’occasion pour ces artisans de la paix d’apprendre auprès de lauréats du prix Nobel et de rencontrer d’autres tisseurs de paix.

191216-rotary-peace-fellows-at-nobel-peace-summit

Des diplômés de la paix du Rotary au Sommet mondial des lauréats du prix Nobel de la paix (de gauche à droite) : Lauren Coffaro (Université  de Bradford) ; Summer Lewis (Université de Queensland) ; Rosalvina Otálora (Université de Salvador) ; Jorge Meruvia (Université internationale chrétienne).

J’ai eu moins de deux mois pour rassembler 30 délégués de trois pays. J’ai donc commencé par contacter des étudiants des Centres du Rotary pour la paix, des Rotariens et des partenaires de l’IEP qui avaient participé aux ateliers sur la paix positive au Mexique et en Colombie : Jorge Meruvia, Carlos Juarez, Amparo Buendía et Rigo Ciceri. Ils ont aidé à trouver de jeunes artisans de la paix désireux d’assister au sommet et de faire une présentation sur la paix positive dans leur collectivité.

Les piliers de la paix positive

En plus des lauréats de la Paix, plusieurs célébrités internationales ont participé au Sommet, qui sont intervenus dans des panels importants, parfois devant des milliers de personnes, décrivant comment la paix s’articule avec le genre, les arts, le développement économique, le tourisme, et plus encore. L’un des meilleurs aspects du sommet a été un programme intensif pour les jeunes, « Diriger par l’exemple », où nos délégués ont pu travailler directement avec les lauréats tout en établissant des réseaux et en collaborant avec d’autres jeunes artisans de la paix.

Notre délégation a mis en pratique la formation qu’elle avait reçue lors des ateliers sur la paix positive en organisant un séminaire interactif auquel ont participé 80 personnes sur les piliers de la paix positive et sur la façon dont ces piliers se recoupent avec notre vie quotidienne.

 

191216-catalina-gutierrez-mark-for-peace

« Nous sommes passés du statut d’étudiants en paix positive à celui d’enseignants, réfléchissant avec le reste du Sommet comment créer une paix positive dans leurs communautés », a déclaré Selene Esquivel, Rotaractienne et participante à l’atelier sur la paix positive au Mexique en 2019.

Le pouvoir de la coopération

L’occasion de mettre en contact de jeunes leaders avec des lauréats du prix Nobel de la paix et d’autres artisans de la paix n’est pas fréquente. Mais cela montre bien le pouvoir qu’a le Rotary de rassembler des personnes engagées pour une cause commune.

La paix n’est pas seulement l’affaire de jeunes leaders, de Rotaractiens ou d’étudiants des Centres du Rotary pour la paix – c’est une cause que tous les Rotariens peuvent soutenir. C’est la raison d’être du partenariat entre le Rotary et l’IEP : fournir des outils aux membres du Rotary afin qu’ils puissent agir en faveur de la paix (positive).

Comme l’ont souligné les lauréats du prix Nobel de la paix : Chacun peut avoir un impact – nos actions quotidiennes comptent.

Vous pouvez devenir un bâtisseur de la paix dans votre collectivité. Commencez par rejoindre l’Université du Rotary pour la paix positive.

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s