Confinement du poliovirus et de la variole, quelles différences ? Entretien avec David Heymann

Nous nous sommes entretenus le mois dernier avec le professeur David Heymann, chef du groupe consultatif sur le confinement (GCC) de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio, de certaines des similitudes et différences entre le confinement du poliovirus et de la variole, et des travaux du GCC. Avec des décennies d’expérience en santé publique, David a travaillé à la gestion et au ralentissement de la propagation du SRAS, du virus Ebola, du virus Zika, du VIH, du paludisme et de la rougeole — et cela en plus des efforts d’éradication de la polio et de la variole ! Il est actuellement professeur d’épidémiologie des maladies infectieuses à la London School of Hygiene and Tropical Medicine et directeur du Centre on Global Health Security à l’institut de réflexion Chatham House, à Londres.

21232121_1939685612954724_7564249117304994037_n

Dans le cadre de votre grande expérience des maladies infectieuses, vous avez participé aux efforts d’éradication de la variole, une maladie qui a causé la mort de plus de 300 millions de personnes au cours du XXe siècle. Comment avez-vous participé à cet effort et quelles ont été certaines des difficultés rencontrées pour parvenir à l’éradication ?

Pour le programme contre la variole, j’ai été recruté par l’OMS comme consultant et j’ai passé deux ans sur le terrain, dans l’État du Bihar, en Inde.

L’éradication de la variole était en fait très simple à réaliser. Il s’agissait uniquement de deux stratégies de base : chercher et contenir. Le volet de recherche consistait à trouver les enfants ou les adultes présentant les signes classiques de la variole, en allant de maison en maison, dans les villages, les communautés, les marchés et les fêtes religieuses — partout où les gens se réunissaient. Nous avons pris des photos de ce à quoi ressemblait la variole pour que les gens sachent ce que nous recherchions et restent à l’affût. Nous avons expliqué que notre travail consistait à mettre fin à cette maladie afin de soulager la douleur et la souffrance, et les communautés ont été très réceptives.

Lorsqu’un patient était identifié, une visite à domicile était effectuée. En cas de diagnostic de variole, le patient était alors mis en quarantaine et une activité de vaccination locale — une « activité de confinement » — visait alors les résidents des 30 foyers autour de ce patient vacciné.

Diriez-vous alors que l’éradication de la variole était plus facile que celle de la polio ?

Oui. Comparée à la polio, la variole était beaucoup plus facile à éradiquer. L’une des principales raisons est la nature de la poliomyélite, un seul cas sur environ 200 étant symptomatique. Dans le cas de la variole, chaque infection entraîne la même manifestation clinique de la maladie, ce qui a facilité la recherche et l’isolement des patients. Cela a également facilité le suivi des contacts [des cas] pour la surveillance et l’isolement immédiat s’ils commençaient à montrer des signes de fièvre.

Du point de vue logistique, beaucoup moins de vaccins étaient nécessaires pour stopper la transmission de la variole, car la stratégie n’était pas une vaccination de masse mais une vaccination en anneau, c’est-à-dire la vaccination des personnes vivant à proximité du domicile du patient et de toute autre personne en contact connu avec le patient. Le vaccin était stable à la chaleur, ce qui signifie qu’il pouvait être administré n’importe où sans chaîne du froid. Ce n’est pas la même chose pour le vaccin antipoliomyélitique qui doit être conservé au froid.

Lequel des virus est le plus infectieux ? Et quelles sont certaines des différences en termes de confinement ?

Les virus sont infectieux par différents moyens : la variole est infectieuse par l’intermédiaire de gouttelettes directes, par exemple lorsqu’un patient éternue, ou par contamination par le pus des lésions. La polio se transmet par voie fécale-orale. Elle peut pénétrer dans les réseaux d’assainissement, ce qui la rend beaucoup plus facile à transmettre que la variole, et elle a le potentiel d’être beaucoup plus répandue.

Le confinement est aussi beaucoup plus complexe dans le cas de la polio. L’une des principales différences est que la stratégie finale d’éradication de la polio ne prévoit pas que le virus [de la polio] sera détruit presque universellement comme ce fut le cas pour la variole. Il y a 26 pays qui veulent continuer à conserver le poliovirus pour la recherche et la fabrication de vaccins. Il ne s’agit pas seulement du poliovirus sauvage, mais aussi des souches vivantes du virus Sabin que l’on trouve dans le vaccin oral antipolio. Il s’agit de matières infectieuses et potentiellement infectieuses. De plus, le virus a été synthétisé par un laboratoire de recherche. C’est donc une finalité très compliquée.

Le confinement de la variole était relativement facile à gérer. L’OMS a pris la résolution de détruire ou de transférer les matières, les pays ont adopté cette résolution et les choses ont évolué assez rapidement.

Source : http://polioeradication.org/news-post/poliovirus-vs-smallpox-containment-an-interview-with-david-heymann/

À vélo contre la polio

Chaque année en novembre, John Hewko, secrétaire général du Rotary et des employés rejoignent des Rotariens pour parcourir les 160 km du El Tour de Tucson et lever des fonds au profit de l’éradication de la polio. Il s’agit de l’un des événements cyclistes les plus connus aux États-Unis qui attire plus de 9 000 participants tous les ans. Grâce à « À vélo contre la polio », le Rotary a levé plus de 53,3 millions de dollars pour les efforts d’éradication, si l’on ajoute les fonds de contrepartie de la Fondation Bill & Melinda Gates. Découvrez les membres de l’équipe, suivez leur préparation et apportez-leur votre soutien en faisant un don.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s