Les simulations d’entretien d’embauche ne profitent pas qu’aux chercheurs d’emploi

Lorsque j’ai annoncé à mes collègues rotariens l’automne dernier que 70 pour cent des personnes handicapées sont sans emploi ou sous-employées malgré une pénurie nationale de main-d’œuvre, nous avons décidé d’agir. Notre club a un effectif diversifié et valorise la diversité sur le lieu de travail. En s’inspirant du programme Partners for Work du district 5030, nous avons organisé des simulations d’entretien d’embauche durant la réunion de notre club le 31 janvier 2019.

Au cours des mois qui ont précédé le lancement de l’action, j’ai contacté des organismes de notre région qui aident les personnes handicapées à trouver un emploi. Ils connaissaient tous un ou deux chercheurs d’emploi prêts à travailler, mais qui avaient besoin d’aide pour communiquer et trouver un employeur. « S’ils peuvent simplement s’asseoir à la table des chefs d’entreprise, ils montreront leur valeur », ont insisté mes collègues.

J’ai préparé les membres de notre club pour les simulations d’entretien en les faisant asseoir à sept tables, une pour chacun des demandeurs d’emploi que nous aiderions. Je leur ai dit d’aborder les entrevues de la même façon que dans leur entreprise, mais d’être prêts à répéter les questions et de prévoir suffisamment de temps pour les réponses. Les consultants de différentes agences de placement ont conseillé leurs chercheurs d’emploi sur la tenue vestimentaire appropriée et les ont préparés à répondre à des questions précises. Tout le monde était prêt.

Mock Intv 003

Les sept chercheurs d’emploi ont été accueillis aux tables par des Rotariens souriants et enthousiastes. Après 30 minutes d’entretien, un Rotarien de chaque table a présenté son candidat, souligné ses points forts et demandé aux dirigeants d’entreprise présents dans la salle d’envisager de l’embaucher. Les chercheurs d’emploi sont repartis avec une confiance retrouvée, un certificat et une liste de leurs qualités. Les Rotariens ont ensuite rempli des fiches avec des commentaires constructifs et des encouragements.

Les avantages de la journée ont été nombreux. Sept adultes ayant des obstacles à l’emploi ont été respectés, valorisés et appréciés. Ils sont repartis avec une expérience des entretiens d’embauche et des cartes de visite. Et au moins un candidat a décroché un entretien pour un poste vacant dans l’entreprise d’un Rotarien. Ce que nous n’avions pas nécessairement prévu, c’est l’effet que l’événement a eu sur les membres de notre club.

Voici deux commentaires :

« Cela m’a ouvert les yeux sur les difficultés rencontrées par les personnes handicapées dans le monde du travail. »

« Cela a été une expérience extrêmement gratifiante que, je l’espère, nous allons souvent reproduire. »

Depuis janvier, d’autres clubs de la région ont repris notre idée et notre club prévoit de la renouveler à l’automne.

Je serais heureuse de partager les détails de notre action avec tout club qui veut avoir un impact dans la vie des personnes handicapées. Envoyez-moi un e-mail à cathyb@wa.easterseals.com.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s