Réflexion sur vingt ans de vie rotarienne

Par Jacinthe Paillé, Rotary club D7040 Passport

Quand je suis devenue membre du Rotary club de Montmagny (district 7790) en octobre 1998 à l’âge de 25 ans, j’étais loin de me douter que vingt ans plus tard, je vivrai toutes sortes d’expériences grâce à cette organisation qui fait maintenant partie intégrale de ma vie.

Malgré mon jeune âge, m’impliquer dans mon milieu et ma communauté n’était pas nouveau pour moi à ce moment-là : à l’école secondaire, j’avais fait partie d’un Key Club (parrainé par les clubs Kiwanis) en occupant le rôle de traductrice. Au lycée, j’ai pris part au groupe de création littéraire, composant nouvelles et poèmes, et à l’université, j’ai fait partie de l’association des étudiants de mon programme en enseignement de l’anglais. Aujourd’hui je m’implique, entre autres, à l’école de mes filles. J’ai toujours été animée par ce désir d’aider, de rendre le monde meilleur… de servir dans l’oubli de soi.

À mes débuts au sein du Rotary, j’ai été séduite par les programmes de la Fondation, ce qui m’a amenée à être responsable de la Fondation pour plusieurs clubs dont j’ai fait partie. En 1999, j’ai eu l’opportunité de participer au RYLA de mon district, qui visait les jeunes professionnels entre 21 et 40 ans, et j’ai tellement aimé l’expérience que j’y suis retournée à titre de leader pendant deux autres années. Cela m’amena à être choisie comme leader au premier RYLA International à San Antonio en juin 2001 – et c’est là que j’ai compris l’ampleur du Rotary en vivant ma première convention internationale. Même aujourd’hui il m’est difficile de trouver les mots justes pour décrire ces moments inoubliables.

Au fil des ans la vie m’a amenée à déménager dans diverses régions du Québec (rive-sud de Québec, Montréal, où j’habite maintenant) et de l’Ontario (Toronto), et toujours, le Rotary était là – et j’étais là pour lui, dans la mesure où j’en étais capable, à travers les hauts et les bas de la vie. J’ai occupé plusieurs rôles au sein des clubs qui m’ont ouvert leurs bras : présidente pour St-Nicolas (district 7790) et Parkdale High-Park (district 7070), secrétaire pour le club de Laval (district 7040) et pour mon club actuel, le D7040 Passport Club. J’ai servi au niveau du district en tant qu’adjointe du gouverneur et membre du comité de formation. J’ai animé des sessions lors de PETS et assemblées de district, accueilli des boursiers, organisé des levées de fonds pour en finir avec la polio, et bien plus encore. Je constate que quand on donne au Rotary, on reçoit beaucoup : en expérience, en amitiés, en confiance. Ça n’a pas de prix !

Ce qui me fait continuer après ces vingt années, ce qui m’anime, ce sont les gens que je côtoie, ces femmes et ces hommes qui ont servi de mentors pour moi au sein de l’organisation, mais aussi dans ma vie personnelle et professionnelle. En juin dernier à la convention de Toronto, j’ai passé du temps avec de vieux amis que je n’avais pas vus depuis longtemps, et j’en ai rencontré de nouveaux. J’ai échangé des idées, j’ai posé des questions, on m’a conseillé… c’est tellement riche d’avoir ces personnes dans ma vie. Pour moi c’est tout ça, le Rotary : une famille, un groupe de support, un pilier, un endroit où je peux apprendre et enseigner.

J’ai hâte de voir ce que me réservent les vingt prochaines années !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s